La voyance et le surnaturel.

Rédigé par josé - -

Un médium est une personne qui en plus des cinq sens que le commun des mortels possède a hérité d’un sens supplémentaire qui lui permet par des moyens surnaturels de percevoir les messages des esprits des défunts et de servir d’intermédiaire entre les vivants et les morts,  autrement dit, un médium a  le pouvoir de rentrer en contact avec l’au-delà.

 

Aucune loi aujourd’hui ne régit ni n’administre encore le statut de médium pourtant le spiritisme est une pratique vieille comme le monde.  Il faut donc être très prudent quant au choix d’un médium digne de confiance car beaucoup de personnes mal intentionnées se sont improvisées médiums afin de soutirer de l’argent aux personnes qui sont dans un état de déprime ou aux individus fragilisés par des évènements pénibles que la vie leur a réservés.  Beaucoup de personnes se sont laissé ainsi abuser par des individus peu scrupuleux animés uniquement par l’appât du gain et qui n’ont aucune conscience et aucun remords à arnaquer leurs semblables.  La meilleure façon de choisir un bon voyant est de prendre des renseignements par bouche-à-oreille, demander aux gens qui ont eu recourt à tel ou tel voyant comment ça c’est passé s’ils sont contents et si le voyant a été sérieux et honnête envers elles.

 

Certains affirment que tout le monde naît avec la faculté de pouvoir pratiquer la médiumnité mais que certains développent le dont et d’autres non.  Selon eux tout le monde peut communiquer avec les esprits la condition pour savoir le faire est de travailler afin de développer ce sixième sens qui le permet.  Certaines personnes ont besoin d’un support pour pratiquer la voyance comme, une boule de cristal, un pendule, des cartes, des runes et d’autres n’on besoin de rien d’autre que de se concentrer autour d’une table et d’appeler les esprits pour qu’ils répondent aux questions posées par le consultant représenté par le médium, parfois le médium répond par écrit en laissant sa main évoluer sur une feuille de papier comme si quelqu’un lui dictait ce qu’il écrit, il se peut que le médium prenne la voix du défunt comme s’il prêtait son corps au défunt pendant la consultation.  C’est le pouvoir du médium de s’abandonner et de se laisser guider par ce qu’il ressent.  Le fait de pratiquer le spiritisme n’est pas sans danger il faut respecter certaines règles très importantes.  Invoquer les esprits mais ne pas les déranger ni les brusquer pour ne pas se les mettre à dos car l’au de là reste encore aujourd’hui un grand mystère à ne côtoyer que sur la pointe des pieds et avec précaution.

Classé dans : Voyance - Mots clés : aucun
Fil RSS des articles de cette catégorie