Une découverte écologique remplie de sensations dans les réserves naturelles costariciennes

Rédigé par Sarah - - Aucun commentaire

Étant une contrée tropicale qui est recouverte en partie par une forêt humide. Le Costa Rica est une destination parfaite pour les amoureux de la nature. Ornant les côtes de l’Amérique centrale, ce pays est avantagé par un écosystème varié, propice au développement de la faune et de la flore. Ses étendues verdoyantes sont le refuge de nombreuses espèces animales, dont quelques spécimens sont en voie d’extinction. Les touristes amateurs de la vie sauvage pourront découvrir toute une collection de bêtes fantastiques en parcourant les vastes plaines et les jungles épaisses du Costa Rica. Manuel Antonio figure au premier rang parmi les belles réserves du continent américain, c’est l’endroit par excellence pour une évasion remplie de surprises, afin de rendre le séjourinoubliable. De plus, le site est parsemé de voies magnifiques, ce qui facilite son exploration. En outre, le parc national Volcàn Arenal constitue également un incontournable, surtout pour les vacanciers à la recherche du plaisir et de la détente. Ils seront ébahis par le panorama des environs qui surmontent le gigantesque volcan de l’aire protégée.

 

Une magnifique balade au cœur du parc national Manuel-Antonio

 

Situé à une centaine de kilomètres au sud de San José, la capitale du Costa Rica, le parc national Manuel Antonio est une merveille écologique qui mérite un détour. Les visiteurs vivront une expérience authentique lors de leur séjour au Costa Rica dès qu’ils auront mis les pieds dans cette fabuleuse réserve naturelle. Il est très fréquent d’apercevoir quelques singes capucins qui sursautent un peu partout, même sur le chemin qui mène vers l’entrée du site. Les férus de la flore costaricienne seront ravis de tomber sur une multitude de plantes sauvages. Les randonneurs seront surpris par la diversité impressionnante d’espèces animales qui ont élu domicile dans le parc. Sur les pistes qui conduisent au milieu de la forêt, ils observeront le quotidien des animaux, à l’instar des paresseux et des singes hurleurs. Les inconditionnels de l’ornithologie y découvriront une grande variété d’oiseaux aussi magnifiques les uns que les autres. Sur les rives de Manuel Antonio, les baladeurs traverseront le long des plages pour scruter les ratons laveurs et les iguanes, avant de plonger à l’intérieur du récif pour un rendez-vous avec la faune marine.

 

S’immerger dans les sentiers du parc national Volcàn Arenal

 

Après l’enivrante tournée effectuée dans le parc national Manuel-Antonio, les vacanciers poursuivront le périple en allant au parc national Volcàn Arenal. Ils seront ébahis par le spectacle magnifique donné par le panorama du volcan, dont le pic semble porter un chapeau de nuage blanc. Avant de pénétrer à l’intérieur de l’aire protégée, les touristes seront d’abord conviés à explorer le lac d’Arenal. Durant une balade en bateau proposé par quelques agences du coin, les visiteurs auront la chance de contempler la beauté de la végétation costaricienne qui orne les rives du lac. De retour sur la terre ferme, ils traverseront les allées parfumées du parc qui mènent vers la jungle. Au cours de leurs aventures, les voyageurs feront la rencontre des Piverts, des Toucans, des Colibris et des Trogons. Ils arpenteront ensuite les hauteurs pour aller vers le sommet du volcan. En descendant, les randonneurs observeront de loin les rares Pumas qui se cachent derrière les buissons.

Classé dans : Tourisme - Mots clés : aucun

Écrire un commentaire

Quelle est la quatrième lettre du mot yczyrc ? :